Louise, 22. février 2016 Explorer

Comment recevoir des amis sans gluten

Désormais, dès que je parle de mon intolérance au gluten, mon interlocuteur s’étonne, puis fait le lien avec quelqu’un dans le même cas, un ami ou un proche dans la famille. Par la force des choses, plus on est nombreux à ne pas manger de gluten, plus on est de personnes à recevoir des amis qui ont ces restrictions alimentaires. Et c’est souvent ce qui peut préoccuper les hôtes : « mais qu’est-ce que je vais pouvoir cuisiner à part du riz ? »

 Si je fais un apéro, c’est assez simple. Voici quelques idées d’apéro qui plairont à tout le monde :

  • les légumes croquants comme les concombres, les carottes en bâtonnets ou même du chou-fleur pour accompagner l’houmous, c’est facile et sain. Si vous ne faites pas l’houmous vous-mêmes, assurez-vous juste que celui que vous achetez ne contient pas de gluten.
  • Des tomates cerise, des olives
  • Du saumon (si élevage sauvage)
  • des galettes de maïs, des biscuits apéros sans gluten (j’aime beaucoup les grissini des Schär), des crackers
  • des fruits frais comme du melon en dés
  • si vous n’êtes pas réfractaires, c’est toujours une bonne idée de faire un mélange de graines de courge, de tournesol, des cacahuètes (non salées) et des noix
  • Du fromage (non transformé) comme du brebis ou du chèvre

 

L’été dernier, je me suis amusée à imaginer un petit apéro sans gluten donc si vous avez un peu de temps devant vous, vous pouvez aussi cuisiner de bonnes choses comme

  • des crackers faits maison (ou pas)
  • des aubergines grillées au four avec une sauce épaisse aux herbes
  • un gaspacho de légumes verts.

Si les recettes précises vous intéressent, c’est par ici.

 

 

Pour un diner, il faut un peu plus de préparation, mais ce n’est pas très compliqué non plus.

J’évite de mettre des croûtons dans la salade, de la farine de blé dans la soupe, de la chapelure sur le gratin de légumes et on peut partir sur de bonnes bases.

Je prépare tout en partant d’ingrédients bruts, c’est ce qui est meilleur (au goût, pour la santé et pour le porte-monnaie !) et tellement c’est beaucoup plus appréciable.

Autant faire des plats qu’on connait déjà, je tente rarement un tout nouveau plat élaboré le jour où je reçois, ce serait trop risqué. Voici quelques idées de plats naturellement sans gluten :

Froid

  • Salade de pois chiche, feta & citron 
  • Salade de mangue et noix
  • Rouleaux de printemps aux crevettes

Chaud

  • Soupe de carottes, noix de coco et curry 
  • Légumes à la poêle et steaks de quinoa-feta 
  • Risotto aux champignons 

Sucré

  • Mousse de citron 
  • Brownie cacao-coco cru
  • Madeleines à la châtaigne
  • Crumble aux pommes 

Menu thai 

avec salade de nouilles de riz, poulet panang curry et bananes au lait de coco en dessert.

Là encore, si les recettes précisent vous intéressent, vous trouverez la liste de mes recettes ici.

 

 

Petit rappel utile pour savoir ce qui contient du gluten :

De base, ce sont les céréales SABO = seigle, avoine, blé et orge ainsi que leurs dérivés comme l’épeautre ou le kamut qui contiennent du gluten.

Ensuite, je dirais relativement presque tous les produits transformés, sauf si c’est écrit « sans gluten » dessus. Que ce soit le ketchup, le jambon ou les sauces, les industriels ont tendance à rajouter du gluten dans un peu tout pour épaissir leurs produits. Cela nous expose de manière démesurée au gluten et c’est sûrement une des raisons pour lesquelles beaucoup développent cette intolérance, mais ceci est un autre débat.

En boisson, les bières sont à éviter. Mais jus de fruits, vins et autres alcools ne m’ont jamais posés de soucis.

Pensez aux ingrédients les moins transformés possible.

 

Ce qui ne contient pas de gluten :

  • Les céréales sans gluten sont le sarrasin, le maïs, le riz et en farine naturellement sans gluten, vous pouvez également utiliser la châtaigne ou l’amande.
  • Tous les fruits et légumes
  • Les oléagineux : amandes, noix, noisettes, cacahuètes
  • Les graines : tournesol, courge, lin…
  • Fromage : brebis, chèvre –en plus c’est bien mieux que les fromages de vache
  • Les légumineuses : pois chiche, lentilles vertes, lentilles de corail, haricots rouges…

 

 

Les 3 règles d’or :

  1. Pensez simple: pas de produits transformés, rapprochez-vous le plus possible des ingrédients bruts.
  2. Pensez global et non unitaire: préparez un menu qui pourra plaire et être servi à tout le monde. Ce sera beaucoup plus simple au niveau des courses et les sans gluten ne se sentiront pas mis à l’écart. Sans vous priver de ce qui vous fait plaisir (sauf si la personne est allergique et très sensible, là il vaut mieux éviter toute contamination croisée à la miette près et en parler directement avec la personne concernée), c’est toujours apprécié de sentir que sa présence n’entraîne pas trop d’efforts considérables non plus.
  3. Recherchez des idées sur des blogs spécialisés sans gluten, cela vous débloquera de la peur du vide. Si besoin, vous pouvez toujours envoyer un message aux intéressés pour vous valider le menu avec eux !

En savoir plus sur l'auteur

Louise

Louise est passionnée d'alimentation saine et tient le blog BY LOUISE*SK où elle partage ses inspirations et découvertes culinaires toutes sans gluten. Découvrez ici ses recettes et ses conseils !