Céline

Céline, 13. mars 2017 Découvrir

10 choses à ne pas dire à un « gluten free »

Que l’on soit cœliaque, allergique ou intolérant, manger sans gluten nous expose parfois, souvent, à des situations ubuesques, à des remarques désobligeantes, … Petit florilège de toutes ces phrases qui nous énervent.

Même si les allergies et intolérances alimentaires sont de plus en plus fréquentes aujourd’hui, elles ne sont pas toujours bien comprises par le grand public. Par conséquent, les gens qui nous entourent, famille, amis ou collègues de travail font parfois preuve de maladresse, ont des propos vexants voire déplacés… De quoi nous faire perdre notre patience … Top 10 des choses que l’on devrait éviter de dire à une personne gluten free.

« Pauvre toi, comment tu fais ? Je ne pourrais jamais arrêter de manger du pain ! »
Certes c’est une preuve d’empathie, de compassion, mais cette remarque n’apporte rien à la personne concernée. Elle n’est pas constructive et surtout réductrice. Les gens s’imaginent que les cœliaques  n’ont pas de vie, ils énumèrent tout ce qu’ils croient qu’ils ne peuvent pas faire : les restos, les voyages, etc. Grave erreur, tout est possible à condition de savoir s’adapter !

« Tu manges sans gluten, pour suivre la mode? »
Bien souvent, les personnes allergiques et intolérantes mangeaient déjà sans gluen avant que cela ne devienne « tendance ». Contrairement aux régimes vantés ici et là dans les magazines, quand on est intolérant ou allergique, on ne peut pas stopper ce régime quand bon nous semble.
En revanche, l’avantage de la mode « gluten free », c’est que les marques développent de nouveaux produits et que l’offre s’enrichit !

« Mais si tu manges juste un petit bout de pain ? « 
Autre variante que vous avez probablement entendue :  » Tu ne peux pas tricher ? ». Non, cela pourrait être dangereux pour la santé entraîner des maladies. Pour une personne allergique, le fait de consommer même des traces d’un aliment peut suffire à provoquer une réaction potentiellement mortelle.

« Manger sans gluten fait maigrir »
Absolument pas, ma balance en atteste ! Si certaines perdent effectivement du poids en mangeant sans gluten, c’est parce qu’ils en profitent pour adopter une meilleure alimentation, qu’ils réduisent leur consommation de pain, pâtes et pizzas, … qui en excès font grossir.

« Les pâtes ne te manquent pas ? Et les pizzas ? Et les gâteaux ? »
Soyons assez honnêtes, pour répondre par l’affirmative ! Mais heureusement, il est de plus en plus facile de se faire plaisir même sans gluten ! Du pain, à la pizza, en passant par les gâteaux et biscuits, il existe désormais une offre variée de produits sans gluten.

« La nourriture sans gluten, c’est dégueulasse »
C’était peut-être vrai, il y a dix ans. Mais on trouve aujourd’hui des alternatives sans gluten absolument délicieuses. Il faut juste un peu ouverture d’esprit.

« Manger sans gluten, c’est pour les riches! »
Là encore, mon porte-monnaie répondra oui, en faisant la grimace ! Lorsque l’on souffre d’une forme d’allergie, il faut parfois se tourner vers des aliments diététiques spécialement conçus sans allergènes, qui sot plus onéreux et augmentent le budget course. Pour les cœliaques, une prise en charge par la sécurité sociale est possible mais pour les autres.

« Oh, je sais exactement ce que c’est, je suis végétarien(ne) »
Certes les végétariens, végétaliens, vegans et autres suivent un régime parfois aussi contraignants que ceux qui mangent ans gluten, cependant cela reste un choix, pour eux. Être gluten free est une nécessité pour les cœliaques, allergiques, etc.

« On pensait aller au restaurant ce soir, mais avec toi, ce n’est pas possible ?! »
Si, tout à fait ! De plus en plus d’enseignes  et de restaurateurs proposent des menus spécifiquement élaborés sans allergènes. Une récente loi les incitent même à indiquer clairement la présence des allergènes dans leurs plats – pratique pour faire rapidement son choix dans la carte !

 » Que se passe-t-il quand tu manges du gluten ? »
Cela peut être lassant de se justifier, d’expliquer les symptômes, les effets. Toutefois,  cela est  important pour aider les autres à mieux comprendre et donc à mieux réagir face aux personnes « gluten free »

 

La liste pourrait être encore longue ! Alors autant apprendre à faire preuve de patience, d’humour voire de répartie pour affronter ces remarques. Gardez votre calme, faites preuve de psychologie et de compréhension.

Et si vous mêmes, n’êtes pas directement concerné par le régime sans gluten, mais que vous connaissez des gens vivant au quotidien avec des allergies alimentaires, profitez de l’occasion pour leur poser des questions afin de mieux comprendre leur réalité et pourquoi pas leur faciliter le quotidien !

Dans tous les cas, un mot d’ordre : « keep calm & eat gluten free » !

Sans gluten Logo Aehre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

En savoir plus sur l'auteur

Céline

Céline, j'ai ouvert mon blog Bouillon d'idées lorsque j'ai découvert que je ne pouvais plus manger de gluten, ni de lait et d’œufs. Je vous livre ici quelques-unes de mes recettes et de mes conseils.

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *